Présentation

Au croisement de plusieurs pratiques, les créations de Jacoba sont petites ou grandes, emballées déballées, encastrées entassées les unes aux autres, enfilées, tracées par des fils du scotch, filmées, photographiées, récupérées, suspendues, elles sont surfaces ou espace, construites collées dessinées ou peintes ... L’œuvre propose une sorte de contradiction à premier abord et les supports sont parfois trompeurs. La géométrie du hasard contraste avec l'écriture souple. L’espace efface les bruits et improvise les formes architecturales,
scientifiques ou végétales. Le corps prend place dans un espace avec ou sans limites. L'écriture pourrait être une calligraphie des
émotions, presque une mélodie, la courbe d'un intérieur qui garde son cap dans l’espace qui réserve des surprises. Il faut s'engager afin de magnifier le rien, signifier l’insignifiant, penser l’ordinaire et le révélé, le dévoilé là où nous sommes et sans apriori. Créer un moment suspendu, volé à l’agitation du monde.